Quels sont les trois films de votre vie ?

Je me souviens encore de cette phrase lancée sur Facebook par la Librairie du Midi à Oron « Quels sont les dix livres qui ont marqué votre vie? » Cette phrase, je l’ai longtemps utilisée pour animer les soirées entre amis. C’était absolument génial et ça m’a permis de découvrir d’autres livres dont « Cent ans de solitude ».

Récemment, la question s’est posée mais avec trois films. Difficile, j’en ai tout plein ! En plus, ces trois films devaient avoir un point commun : l’acteur, le réalisateur, le thème ou encore la ville. Une fois choisis, nous devions créer les affiches de ces trois films. 

Je me suis décidée pour un réalisateur : Ken Loach. Nombreux de ses films sortis dans les années 90 ont une forte connotation sociale et historique. Ce qui me plaît particulièrement. 

Pourquoi ce gars-là précisément ? J’aime dans son travail l’approche sociale, réelle d’une histoire. Pas de chichis mais des scènes fortes. Pas d’héros lisse mais des anti-héros. Un mélange des cultures Nicaragua-Glasgow, Karachi-Glasgow ou encore Liverpool-Madrid. Des acteurs qui parlent avec leur accent d’origine. 

Difficile de faire un choix dans sa riche filmographie « My name is Joe », « Carla’s song », « Le vent se lève », « It’s a free world », « Sweet sixteen » ou encore « Just a kiss ».

Je prends donc trois films qui me parlent et que j’apprécie particulièrement. En les visionnant je leur trouve un point commun : l’importance des transports dans les films (le bus à étage de Carla’s song est un acteur à part entière du film). Et utilise pour chaque film un élément important : le sucre de Carla’s song, le tissu de Land and Freedom et la peinture blanche de My Name is Joe. 

Voici mon choix : 

My name is Joe  (1998)

J’utilise la scène phare du film, celle où l’inspecteur du travail se retrouve en voiture attaqué à la peinture blanche. 

En résumé : Glasgow. Après des années d’alcoolisme, Joe est parvenu à cesser de boire. Sans emploi, mais plein d’énergie, il entraîne la plus mauvaise équipe de football des environs, composée de chômeurs. Un jour, en allant chercher à son domicile un des joueurs, Liam, un drogué qui essaie de s’en sortir, il fait la connaissance de Sarah, une assistante sociale. Cette première entrevue est orageuse mais, au fil des rencontres, une tendre amitié naît entre Joe et Sarah. Alors que Joe et son ami Shanks tapissent l’appartement de Sarah, ils sont surpris par un inspecteur du travail. La rencontre tourne au vinaigre. Mais, grâce à l’intervention de Sarah, les deux compères ne voient leurs indemnités de chômage suspendues qu’une semaine…

Land and freedom (1995)

J’utilise le tissu rouge pour rappeler les foulards qui indiquaient la tendance politique des combattants et le degré de sympathie à leur accorder. La locomotive représente le trajet effectué depuis l’Angleterre par le héro. 

En résumé : Liverpool 1995. Une jeune femme, fouillant dans les affaires de son grand-père décédé, découvre le passé militant de celui-ci, et notamment sa participation en tant que soldat du POUM, engagé au côté des républicains, anarchistes et communistes, à la guerre d’Espagne en 1936. Elle y retrouve un foulard rouge remplit de terre. 

Carla’s Song  (1995)

Dans une scène du film, Carla et George se retrouvent dans un café. Sur la table, Carla prend un sucrier pour expliquer à George la guerre dans son pays. A l’aide du sucre, elle trace sur la table la forme du Nicaragua. Le bus est une figure importante du film, sorte d’extension de George et décor parfait pour quelques scènes-clé. 

En résumé : Glasgow 1987. George, chauffeur de bus, est amoureux de Carla, jeune réfugiée nicaraguayenne qui a fui la guerre dans son pays, après avoir été témoin d’évènements dont elle ne veut pas parler. Il décide de se rendre avec elle au Nicaragua sur les traces de son passé. Parti avec une sympathie pour le pays de Carla et pour ses compagnons de lutte, il se retrouve soudain au cœur d’une violence qui n’est pas sienne, qu’il n’avait jamais soupçonnée, et qu’il est incapable de supporter.

Je vous invite à découvrir ces films.

Et vous quels sont les trois films qui ont marqué votre vie ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s